Le compte à rebours


En avant pour la dernière ligne droite,
Notre repas est notre principal sujet,
mais pour en profiter, il nous faudra nous éloigner
rester à la maison nous rappelle trop de moments du passé.

Ce passé que nous partagions entourés de nos petits enfants.
Maintenant, à l’abri  de tous, dans nos  chères Ardennes,
nous avons notre petite cachette ou il y fait bon vivre et se restaurer.
En attendant ce moment, les chants de Noël vont me combler,
et me faire revivre toutes mes années d’enfance autour d’un grand sapin
avec des vraies bougies.. un sceau d’eau en dessous en prévisions des accidents.
la messe de minuit à moitié endormie,
une maman veuve courageuse qui nous trouvait toujours notre petit cadeau,

puis  je suis passée à celui maman… puis de mamy..pour arriver presqu’au terme de la vie.
et trouver l a sérénité, le calme et peut-être la sagesse.
Je souhaite à mes enfants…mes petits-enfants…et peut-être mes arrières je ne sais pas??
de passer une merveilleuse fête de Noêl
Qu’ils soient comblés dans leur vie et que la paix les accompagne..

Gros bisous mes enfants et
à tous les amis ..plein de bonheur pendant les fêtes .

Une excursion sous la pluie


 

Tout était bien programmé, seul le beau temps devait se joindre à nous….
Nous avons démarré, puis avons déjeuner à « Bastogne » d’une couque et d’un café,
Toujours pas de pluie et le ciel très peu nuageux nous faisait penser
que la pluie ne serait pas pour nous.

La frontière traversée, nous sommes arrivés à St Avioth,
petite bourgade française de 135 habitants et au milieu de cette place
une magnifique basilique datant du XIV siècle, toujours en cours  de restauration,
car les siècles  passés l’ont malmenée.
  Une jeune guide nous contant son histoire, la matinée fut vite passée..

003
C’est pendant le repas de midi que le temps s’est gâté,
la pluie alors a commencée à tomber…
Le meilleur  était alors encore à venir..
Aller marcher sur les remparts de la Citadelle de Montmédy…
013
          Dans la majorité, nous sommes des pensionnés de plus de septante ans..
         Celle qui est la plus âgée vient d’avoir nonante ans.
            Difficile pour eux de se lancer à l’assaut de cette citadelle, 
                                                                 ils nous donc attendus  dans le car .                                                                              

008

Sous nos KW et  nos parapluies,  les courageux sont alors montés dans la Citadelle
Vieille Forteresse du XIII siècle. et alors avoir admiré les salles d’armes,
nous sommes montés sur les remparts,
d’où l’on pouvait admirer un  magnifique paysage sous les nuages de pluie.
012
Dommage, nous aurions mieux aimés en profiter.
Mais peut-être cela sera t-il l’occasion pour y revenir dans quelques années.

Ce fut quand même une merveilleuse journée
.Arlette66

 

Jusqu’ou l’intolérance va t-elle?


été 2014

Il faisait chaud même orageux,
très peu de monde aux terrasses,
un drap sur mes genoux,
Tomy mon petit Lhassa Apso venait de sauter pour s’y reposer..
La table écartée de son museau comme partout ailleurs
mon verre avait été servi par une fille sympathique,
tout se déroulait parfaitement,
quand le patron ou le gérant est arrivé,
et sans trop de politesse,
m’a demandé de mettre le chien au sol suivant un interdit
que je n’ai d’ailleurs jamais vu.
J’ai regardé autour de moi assez surprise par cette remarque,
et j’ai constaté que bien peu de personnes âgées voir pas du tout
étaient installées.
Sans me démonter, alors que mon époux voulait s’en aller,
j’ai rétorqué que je ne connaissais pas ce règlement et qu’il fallait me le montrer
Comme ce Monsieur continuait à discuter et de parler d’un règlement inexistant
Je lui ai dit que je partirais quand j’aurai terminé ma consommation,
et que je comprenais maintenant que sa terrasse était déserte,
Les personnes seules…âgées.. ayant pour seul compagnon et interlocuteur un petit animal qui
souvent se love sur eux et se sentent rassurées ont déserté sa terrasse..
il a continué de râler mais je ne l’ai plus écouté.
Je serais la première à respecter un règlement,
mais si ce règlement n’est pas justifié et en l’occurrence ici,
Je me trouvais à l’extérieur de l’établissement.
je ne peux pas m’y prêter.

Mon règlement
Je ne suis et ne serais jamais un mouton qui suit le troupeau
Je m’appliquerais jamais une règle si je la trouve injuste.
On m’a enseigné le respect et je l’applique
On m’a donné des valeurs et je les respecte.

Ma journée n’a pas pour autant été gâchée,

Mais la question est posée et comme j’avais vu un film
quelques jours plutôt..(en deux mots)
Le décret N° 14 pendant la deuxième guerre mondiale interdisait aux consuls
de délivrer des visas aux Juifs voulant se rendre au Portugal.
UN seul a bravé cet interdit et à sauvé 30.000 juifs…il a été démit, oublié…ruiné
Puis dans les années 60 un Juif sauvé l’a retrouvé …il a été reconnu comme JUSTE.

Doit-on toujours marcher aux règlements? même s’ils sont absurdes?

NON tout simplement non…il faut laisser notre bon sens agir.

Me revoilà


Absente depuis des mois, et parfois présente sur un autre blog,
J’aime revenir sur mes origines du net  ou mon passé.
Pas très en forme pour le moment cela me donne le temps de m’y consacrer.
Pour moi,  les blogs sont un endroit ou je peux lâcher mes idées.

Il faudra tout d’abord que je me ré apprivoise cet endroit,
il a fait partie du temps ou mon petit snoopy était toujours présent.
J’ai un autre  « Tomy »…mais tout différent.
Il me prend plus d’énergie.

Très jouette à ses heures
qui justement ne me conviennent pas
je ne peux m’y dérober,
Sa  boule, son cochon, son lapin tout y passe,
Les lancer, puis essayer de lui reprendre,
ça c’est une autre paire de manches.
C’est un coquin, main un malin.
Il joue avec nos nerfs
mais nous permet de rester en forme,
De rire  et d’avoir quelqu’un à aimer.

Je t’aime mon petit Tomy tout comme j’ai aimé Snoopy.

Un petit passage à Tongres


Les Eburons, une des tribus indigènes, ont infligé une défaite aux légions romaines
sous les ordres de leur roi Ambiorix en 54 av. J.-C.
Cette bataille a eu lieu dans les environs d’Atuatuca, où les Romains ont entreposé leur quartier d’hiver.
C’était un endroit encore inconnu dans le pays des Eburons.

Après la fondation définitive de l’autorité romaine, le nom indigène Atua(tu)ca passaient au centre de la communauté(civitas) Tungrorum. Ce hameau primitif (vicus) est situé sur un nœud routier des grandes voies de communication importantes. Celui deviendrait à travers des siècles suivants une vraie ville romaine (municipium) avec des bâtiments et rues publics et privés, entouré par un rempart monumental de la ville.
001.
Par suite des invasions continues des peuples germains dans le nord de la Gaule, la ville était équipée d’un nouveau rempart en 4ième siècle, qui était plus petit que celui-ci du 2ième siècle. Les villes jumelées Cologne et Trèves ont fait le même chose. Trèves est le centre d’un diocèse chrétien.
o5K7gjbLVRmWoOneLctkpdU7IsM
Sans vouloir faire trop d’histoire,
cette petite ville à la frontière francophone y fait bon vivre.
Le marché des brocanteurs tous les dimanches matin y attire beaucoup de monde.
les Tongrois  parlent souvent  tous un peu de Français,
Le contraire est plus rare.
002

Ils servent bien les cafés et déjà rien que pour cela
j’ai beaucoup d’admiration pour eux.

c’était juste un petit passage à Tongres.

Bonne journée les amis.

Arlette66

Hommage à mes amies du net.


001

Voilà déjà  presque 8 années…
Que j’ai trouvé des amies
des amies rencontrées dans un forum d’amitiés.
elles sont devenues de vrais amies.
On parle souvent du net et de ses  mauvais côtés.
Mais que dire alors des vrais amitiés..
rencontrées au fil du temps..
dans tous les messages privés ou public.
o5K7gjbLVRmWoOneLctkpdU7IsM
Ces amies là,
Sans le net jamais, je ne les aurais croisées.
Elles sont pour moi, comme un lien dans la parenté
Nous nous sommes rencontrées et nous avons passé des merveilleuses journées,
Ensemble, nous avons chassés les soucis, avons ri aux éclats.

Puis les journées terminées, chacun de notre côté,
Nous sommes reparties dans des directions opposées
Sachant qu’un jour prochain..
Nous allions de nouveau nous retrouver.
o5K7gjbLVRmWoOneLctkpdU7IsM

La véritable amitié se tisse au fil des années.
Vous êtes à jamais dans mon cœur.
Bisous à vous tous mes très chères amies.

 

Arlette66

Arlette…21/01/2007